Menu de navigation des pages

Communiqué

Un professeur au collège de Conflans Sainte Honorine a été décapité pour avoir montré à ses élèves des caricatures du prophète Mohamed (Paix et bénédiction soient sur lui).

L’ACCMB condamne avec la plus grande fermeté cet acte barbare et choquant.

L’ACCMB rappelle son attachement à la liberté d’expression. Il est inadmissible que des individus emplis de haine associent de près ou de loin l’Islam à leur folie meurtrière. Nous dénonçons toute atteinte commise à l’encontre de nos concitoyens au nom de notre religion et confirmons notre soutien total aux victimes du terrorisme.

L’ACCMB exprime sa compassion aux proches de la victime endeuillés et sa solidarité à l’ensemble de la communauté éducative.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :